Fédération de Corrèze

Fédération de Corrèze
Accueil
 
 
 
 

LETTRE OUVERTE DU PCF CORRÈZE AU FORCE POLITIQUE DE GAUCHE

Pas une voix pour M. Le Pen,

Aucune confiance à E. Macron !

La division de la gauche a condamné celle-ci à disparaître du second tour de la présidentielle, alors qu'elle avait les moyens d'être au second tour devant le FN et peut-être de gagner cette présidentielle. Les résultats électoraux le démontrent.

Ainsi le 7 mai, seront opposés M. Le Pen, candidate de l'extrême-droite, à  E. Macron, candidat des marchés financiers. Le résultat dans tous les cas de figure, conduira la France et les Français à supporter encore 5 ans une politique d'austérité renforcée et de casse sociale. Les programmes des deux finalistes sont sans équivoque là-dessus.

Mais cette élimination dès le premier tour de la gauche, de ses idées de progrès du débat politique,  se fait aussi dans un contexte très grave. Malgré le bon résultat de Jean-Luc Mélenchon, l'ensemble de la gauche signe son plus mauvais résultat des scrutins de la 5ème République, alors que la droite et ses idées réussissent à capter 40 % de l'électorat, et que l'extrême-droite caracole à son plus haut score depuis 1940.

Oui, il y a urgence pour le pays, pour l'avenir à monter d'un cran la bataille politique.

LE PEN PRESIDENTE, JAMAIS !

En effet, parce que pour la première fois, le Front national peut gagner l’élection présidentielle. La messe n'est toujours pas dite. Dans l'électorat de F. Fillon, beaucoup annoncent se rallier à M. Le Pen. Même parmi les électeurs de gauche, certains disent se tourner vers le vote Le Pen au second tour au motif de mettre un coup de pied dans la fourmilière.

Ce risque n'est pas acceptable pour les démocrates. Notre mobilisation est cruciale. Le peuple de France doit se lever pour dire : le Front national jamais !

Le PCF appelle tous les démocrates à utiliser le bulletin Macron contre la candidate du FN le 7 mai prochain. Mais aussi à la battre très largement pour affaiblir le poids de ses idées nauséabondes et réactionnaires dans la société française et le débat public.

Rassembler et remobiliser la gauche pour combattre l'ami de la finance

Nous le savons, l’ex-banquier E. Macron est au service des marchés financiers et du grand patronat. Son passage au gouvernement en a laissé toutes les preuves : Pacte de responsabilité contre les services publics, loi Macron de libéralisation, loi El khomri contre le droit du travail et les salariés, tout cela c'est lui, tout comme le mépris affiché aux salariés de l'agro-alimentaire Gad,

en les traitants d'analphabètes ! Personne n'est dupe du personnage et de ses intentions.

C'est pourquoi utiliser le bulletin Macron sera utile pour éliminer M. Le Pen, mais jamais nous ne laisserons l'homme de paille des marchés financiers s'approprier ce vote. Nous appelons tout aussi fortement l'ensemble de la gauche progressiste et écologique à organiser, dès à présent et à tous les niveaux, la résistance au capital et à la finance, et à tous leurs affidés. Il est urgent de se donner tous les moyens de faire grandir le rapport des forces sociales dans la rue, les entreprises, nos villes et nos villages, dans toutes les luttes.

Les résultats de la gauche dans notre département (30%) montrent qu'il existe une base pour cela, une envie de gauche dans le peuple. Il faut lui donner corps. Dès le 1er mai, manifestons dans l'unité contre l'extrême droite, pour démontrer que la perspective de régressions au service du capital trouvera sur son chemin l'opposition de toute la gauche qui ne renonce pas. A l'Assemblée nationale, créons les conditions d'un groupe de député-e-s de combat qui soit un contre-pouvoir, un relai réel de l'intérêt populaire du local au national. Les députés communistes pour le part ont su faire la démonstration de leur utilité, de leur efficacité, de leur intégrité et de leur proximité.

Rassembler et reconstruire la gauche dans le département et en France

Cette montée au front de la bataille sociale ne pourra faire l'économie d'un rassemblement des forces de gauche dans leur diversité pour l'élaboration des contenus et des moyens à engager. Nous appelons donc à une rencontre départementale de toutes les forces de gauche pour cela.

Avec les électeurs et électrices de Jean-Luc Mélenchon, de Benoit Hamon, de Philippe Poutou et Nathalie Arthaud, d’EELV, d’Ensemble ! Du PCF, avec les forces syndicales, associatives et citoyennes, nous avons les moyens de reconstruire une gauche unitaire et pluraliste porteuse d'une véritable alternative.

Le temps presse. Ne lâchons rien de notre cause commune.

 

Je te convie donc sur ces bases à une rencontre qui pourrait se tenir le 2 ou 3 à Mai à 19H00 à Tulle. J’espère que tu sauras répondre présent.

 

Je te prie de croire cher(e) ami(e) à mes sentiments fraternels

 

Alain Guilbert,

Secrétaire départemental PCF fédération de la Corrèze.

P.S : Pour Cette rencontre je propose que nous nous limitions à 2 participants par organisation. 

 

 

 

 

A Tulle, le 27 Avril 2017.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.